Comment apprendre la musique autrement qu’au conservatoire ou en école ?

Nous allons développer dans la suite de cet article les avantages et inconvénients si vous décidez d’apprendre la musique via internet.

Depuis le début des années 2000 et l’avènement d’internet, nos mœurs et habitudes ont été profondément modifiées, y compris dans le domaine musical. Si la musique s’apprend traditionnellement au sein d’un conservatoire, par le solfège, ou dans une école ou académie, il existe aujourd’hui de nombreuses autres façon d’apprendre à jouer un instrument, comme par exemple un professeur à domicile ou bien encore l’apprentissage sur internet.

De nombreux sites ont vu le jour, proposant des leçons de musique, des exercices ludiques pour l’apprentissage musical ou bien encore la pratique liées à la théorie proposée sur ces sites également. Ce libre accès à l’apprentissage de la musique va de paire avec la démocratisation de l’écoute musicale en ligne, et si cette facilité d’accès aux leçons a ses avantages, il comporte également ses inconvénients.

Apprendre la musique sur internet : un accès rendu simple pour des leçons structurées et de bonne qualité

De nombreuses structures internet proposent un apprentissage en ligne d’un instrument ou des bases du solfège. C’est par exemple le cas pour iMusic School qui propose ce type de leçons. L’avantage, c’est que vous aurez la chance d’avoir des professionnels, voire des célébrités comme professeur. La crédibilité des leçons n’est donc pas à prouver et il est très simple d’y avoir accès. Vous aurez d’excellents professeurs proposant des leçons pour tout type d’instruments, pour le chant ou les techniques de solfège complexes.

Les leçons proposées sont donc en libre-accès, courtes et compréhensibles de tous. Il est donc relativement simple de se mettre à l’apprentissage d’un instrument de musique et les entraînements sont fréquents puisque les vidéos d’explications des leçons sont de courtes durées.

Ainsi, internet favorise l’apprentissage musical de par son accès rendu très simple, la qualité de l’enseignement « online » proposé et l’ouverture des frontières sociales à cet apprentissage orienté de façon historique vers une population plutôt bourgeoise.

Peut-on réellement remplacer le solfège ?

Historiquement, la voie d’excellence reste le conservatoire, le solfège. D’une part parce que ce type d’apprentissage vous offre un diplôme reconnu par l’Etat. Vos leçons, le temps passé à l’apprentissage et l’investissement que vous aurez fourni seront donc sanctionnés par un diplôme d’Etat, qui vous ouvrira les portes des métiers de la musique.

D’autre part, l’apprentissage en conservatoire d’excellence, école ou académie n’étant pas accessible à tous, de par le fait qu’il soit réservé aux meilleurs éléments, le rend d’autant plus qualitatif.
En effet, au contraire d’internet, l’apprentissage au sein d’un établissement d’excellence n’est pas accessible à tous. Naturellement, une sélection par le niveau s’opère et seuls les meilleurs accèdent aux carrières les plus prestigieuses.

Ainsi, même si Internet favorise la démocratisation de l’apprentissage musical, et participe à l’ouverture de cet art au sein de la population, la qualité de l’enseignement dispensé au sein des conservatoires, écoles et académies ne trouve aucun équivalent.

 

 

Post Your Thoughts