L’Histoire de la musique classique, du Moyen-âge à la Renaissance

Que vous êtes un étudiant souhaitant peaufiner votre apprentissage musical ou tout simplement un passionné de la musique classique, survolez l’histoire en partance du Moyen-âge jusqu’à la Renaissance pour mieux comprendre les débuts de ce type de musique. Vous pourrez également mieux apprécier l’évolution et l’Histoire de la musique classique au fil du temps.

La musique classique au Moyen-âge

La musique classique durant l’époque du Moyen-âge avait été influencée par l’église chrétienne antique ainsi que les œuvres cantiques ayant marqués les chants occidentaux (avec notamment – avant l’apparition des notes de musique que l’on connait aujourd’hui – les Neumes). Cela a permis de donner cet autre type de musique, qui ne cessa de se développer au fil du temps. Ainsi, si vous avez la chance d’écouter la musique classique enregistrée durant la période moyenâgeuse, vous aurez l’impression d’écouter des chansons liturgiques.

La musique médiévale est marquée par le chant grégorien qui est encore appliqué dans l’église catholique jusqu’à ce jour, ainsi que la création des premières polyphonies. En effet, le chant grégorien se chante à plusieurs de manière uniforme et déterminée tout en se basant sur un seul mode.

Concernant les premières polyphonies de l’époque médiévale, il faut noter qu’ils sont devenus l’une des marques de fabriques des chansons occidentales. Leur objectif étant d’apporter une parfaite harmonie sur les systèmes de notation musicale pour un rendu de qualité.

A noter qu’on doit la plupart des compositions musicales à la France et la Flandre, qui se basent sur l’art poétique et profane. A cette époque, les chants épousaient parfaitement le rythme des vers tout en permettant une construction musicale ayant axée sur la mesure.

La musique classique à l’époque de la Renaissance

Entre l’an 1400 et l’an 1600, la période de la Renaissance peut être classée comme étant une période transitoire pour la musique classique. Cette époque a permis de moderniser les instruments de musique, pour des sons beaucoup plus harmonieux auprès des oreilles qui les écoutent.

Outre cela, la Renaissance est aussi marqué par la mise en place des polyphonies jugées beaucoup plus somptueux que durant l’époque médiévale.

L’improvisation céda la place à la musique semi-écrite, d’où la naissance du solfège au fil du 16ème siècle. Il faut noter qu’au cours de cette période, la musique classique se propagea dans toute la France pour atteindre l’Italie et ses environs.

Cela a permis de donner naissance à l’école musicale franco-flamande pour laisser la place à l’école de musique romaine et vénitienne, assurant l’évolution de la musique classique tout au long des siècles.

Parmi les instruments de musiques ayant vue le jour au cours de cette période, il faut noter certainement le luth. Cette ancienne version de guitare en forme de poire a permis d’accompagner les chanteurs, de même que la harpe, la flûte et les percussions. C’est à partir de cette époque que les compositeurs usent des instruments de musique afin d’améliorer la mélodie lorsque les chanteurs se mettent à jouer d’une pièce de voix, d’où la naissance du madrigal ou cette manière de chanter accompagné d’un instrument de musique.

A suivre la Musique Classique entre le 17ème et 19ème siècle…

Post Your Thoughts